groupe 3: L'Algérie: musique

LA MUSIQUE ALGERIENNE

 

 LE RAÏ

 Quand un étranger pense à la musique algérienne, il est certain qu'il pense à une musique qui s'appelle "le raï." Ce type de musique a été crée pendant les  années 30 en Algérie. Le raï est composé d'un mélange de rock, pop, funk, reggae et disco, et il s'agit souvent d'une complainte populaire. Le mot "raï" signifie "opinion," "point de vue," ou "avis." Par conséquent, il est clair que cette musique est souvent utilisée pour exprimer une sorte d'injustice. Le musicien le plus connu en Algérie s'appelle Cheb Khaled, et sa chanson "Aicha" a récemment eu du succès partout dans le monde, surtout en France. En fait, cette chanson fournit de l'inspiration à Outlandish, un groupe danois, qui chante une version en anglais. Pour apprendre plus sur Cheb Khaled, cliquez ici.

 

 

 Voilà un clip d'Aicha de Cheb Khaled:                     Voilà un clip d'Aicha d'Outlandish:

                  
Même si “Aicha” est la chanson raï la plus connue, elle ne représente pas exactement le raï traditionnel. Aujourd’hui, le rai souvent ressemble au pop moderne, mais on peut aussi entendre la gasba (une flûte) ou la derbouka (une batterie). Dans un pays où les conservateurs religieux ont la puissance, le raï est incroyablement radical en adressant les sujets progressifs ou controverses. Cependant, cette expression n’est guère libre. Le chanteur Cheb Hasni a été assassiné par des extrémistes islamiques en 1994, et Cheb Khaled s’est enfui en France pour sauver sa vie. En fait, les deux centres du raï sont à Paris et au Caire, et nulle part en Algérie. 

LE CHAÂBI

À part le raï, il y a aussi la musique qui s'appelle "le chaâbi," qui veut dire "populaire." Ce genre de musique est le produit d’un mélange de plusieurs cultures, mais spécifiquement, il vient de la culture arabo-andalouse. Une chanson chaâbi est jouée avec des violons, des mandolines, et des chanteurs arabes. Cependant, les thèmes sérieux sont partagés avec le flamenco. Le créateur de ce genre de musique est El Hadj M'Hamed El Anka, et il est né en 1907. Cette musique est plus traditionnelle que le raï, et quand on l'écoute, on peut le remarquer. Voilà un clip d'une chanson d'El Hadj: 

 

 

LE KABYLE

 La plupart des Algériens sont de l'origine berbère, mais aujourd'hui, seulement 30% s'identifient comme berbères. La musique de ce groupe s'appelle "le kabyle," aussi le nom de la région au nord de l'Algérie. Même si le raï domine la scène musicale, le kabyle a fait une reprise dans le monde francophone. La moitié des immigrés algériens en France sont berbères ; par conséquent, le kabyle est aussi populaire dans la diaspora. La musique décrivait la vie rustique, mais il y avait aussi des messages politiques. Par exemple, après l’indépendance de l’Algérie, le kabyle était un instrument pour exposer le manque de liberté pour les Berbères sous gouvernement d’Ahmed Ben Bella.En 1980, le kabyle est devenu le centre d'attention quand les Kabylies ont demandé la nationalisation de la langue berbère contre les souhaits du gouvernement algérien. Voyez ce clip de kabyle pour comprendre le fusionnement des éléments traditionnels et modernes aujourd'hui:   

 

Les Références

http://www.npr.org/templates/story/story.php?storyId=93502483 

http://worldmusic.nationalgeographic.com/worldmusic/view/page.basic/country/content.country/algeria_20

http://books.google.com/books?id=gyiTOcnb2yYC&pg=PA427&lpg=PA427&dq=kabyle+music&source=bl&ots=AOv_Xwx7WC&sig=0RF7ZX3adO3hjZX5wlWK1cmVj20&hl=en&ei=5li4SfaCD5e-M__vvN0K&sa=X&oi=book_result&resnum=10&ct=result

http://www.afropop.org/explore/style_info/ID/2/Berber%20music/

http://www.jeddy.org/borderless/rai/