groupe 4: Madagascar: histoire

L'Histoire de Madagascar

 

Ère Précoloniale de Madagascar (avant 1894)

 

La population malgache, qui consiste des 18 tribus, a des origines asiatiques et africaines. Personne n'habitait l'îsle jusqu'au premier siècle. Les marins d’Asie du sud-est, surtout de l’Indonésie et de Bornéo, sont arrivés dans ce que les historiens appellent l’immigration austronésienne. Cette immigration est responsable pour l’habitation de la plupart des pays polynésiennes, mais Madagascar est le seul endroit africain qui participait aussi dans cette expansion.

Les anthropologistes sont perplexes que des personnes voyageaient par canoë presque 6000 kilomètres en suivant des alizes et des courants, mais l’évidence exige pour supporter cette idée. Avant toute chose, la langue Malagasy est un parte de la famille Malay-Polynésie (même s’il y a des petits influences Bantu). Aussi, on peut trouver les similarités entres les cahutes, les bateaux, les méthodes de cultiver le riz, et les vêtements malgaches avec ceux des indonésiennes. Des Bantus ont traversé le chenal Mozambique juste après la première implantation à Madagascar.

Le mixture des deux races continuait avec quelques migrations subséquentes, mais aujourd’hui les traits asiatiques dominent en les tribus des montagnes et les traits africains dominent en les tribus côtières.

Madagascar a commencé comme un port de commerce, et était un des plus grands marchés pour le commerce des esclaves.
A partir de là, une société s'est établi
é au Madagascar et jusqu’au 16ème siècle, un royaume a régné sûr l'île. 

Les Européens sont arrivés à Madagascar à partir du 16ème siècle, quand les Portugais, les Hollandais, les Français et les Anglais ont commencé à voyager en Asie, en Afrique et aux Indes afin d’acheter des esclaves noirs. 

La reine Ranavalona Ier régnait sur Madagascar pendant 33 ans où elle faisait des ravages sur la population malgache. Elle montrait une haine
envers les étrangers dérangeante. Elle est devenue une déesse vivante parmi la cour qui s’appelait simplement « Ma Dieu ». Elle était
extrêmement fière de son empire, et pour cette raison, elle a chassée les colons et les missionnaires loin de son île pour préserver ce qu’elle
possédait. Ranavalona ne tolérait guère les dissidents religieux qui pratiquaient le christianisme parce que : « le christianisme n’était pas
la foi de nos ancêtres ». A cause de son règne de terreur, elle avait beaucoup de surnoms flatteurs qui incluent : « la femme Caligula,
Messaline la Moderne, et
Marie la Sanglante de Madagascar ». On estime que pendant son règne, plus de 150 000 chrétiens sont morts sans pitié.
Ranavalona était une reine créative et agressive, en créant de nombreuses façons de tuer des individus. La méthode qu’elle employait la plupart du
temps était d’enfermer un prisonnier dans une cellule et des faires ébouillantés par ses soldats. La reine leurs faisait également porter des
peaux d’animaux fraichement morts puis lâcha ses propres chiens de chasse. Si quelqu'un possède une bible, cette personne devra mourir, et souvent le
suspect en question a mangé le fameux poison de l’arbre «
Tangena » afin de prouver son innocence. Peu de suspects sortaient de cette épreuve
vivante. Les historiens au fil des années émettent l’hypothèse qu’elle soit devenue folle avant de mourir. En revanche, plusieurs historiens lui
attribuent le faite qu’elle aurait pu unifier Madagascar. En dépit de ces affirmations, il est clair que les chrétiens malgaches se souviennent de
cette époque comme « ny tany maizina » (le temps quand la terre était noir).
 
                      
 

 


Ère Coloniale de Madagascar (Après 1894)

En 1894, afin d'établir un état d’ordre et de protéger l’île de l’influence étrangère, la France s’est déclarée comme protectorat de Madagascar. 

La Constitution de 1946 de la quatrième République française a fait de Madagascar un territoire d’outre-mer.

Après plusieurs manifestations et tentatives de coups d'Etat, les nationalistes malgaches se sont révoltés contre les colons français, le 29 mars 1947, ce qui a marqué la fin du statut de TOM.

Finalement, après la quatrième République française, sous la commande de Charles de Gaule, Madagascar est devenu independant de la France le 26 juin 1960.


Le Présent (1960-Présent)

À partir de l’indépendance de Madagascar, il y a eu trois différentes Républiques malgaches, et toutes ont défiés la violence, le désordre et la confusion. 

Même de nos jours, il y a un coup d'Etat dans la capitale Tananarive (Antananarivo) parce que le maire Rajoelina n’est pas d’accord avec la politique du M. Président Ravolomanana.

Depuis les premierès émeutes et pillages, il y avait plus de 100 morts lors de la lutte politique, et plus de 212 personnes qui ont été tuées. 

Récemment, le président du Sénégal a été sollicité pour faire une médiation entre le Président Ravolomanana et le Maire Rajoelina

Depuis l'intervention du président sénégalais, "les forces de sécurité malgaches ont repris sans violence (le 20 février 2009), quoiqu'il y a toujours des désaccords entre les deux puissances politiques malgaches. 

Lorsque les dirigeants, M. Rajoelina et M. Ravolomanana se sont rencontrés, ils ont convenus cinq critères afin de mettre un terme à la violence: 

1.  Arrêter les grandes exagérations dans les média

2. Arrêter l'envergure des informations erronées

3. Arrêter la violence et les pillages

4. Mettre un terme aux assemblées publique impromptues

5. Finir les arrêstations "politiques."

DES PHOTOS
(des pillages à Tannanarivo)

             

          M. Andry Rajoelina, maire de Tannanarivo     

 

LES VIDEOS

A la une maintenant: Les pillages du coup de Tananarive (Antananivaro):  

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus d'informations sur la situation présent de Tananarive (Antananivaro), visitez http://observers.france24.com/fr/content/20090127-pillages-madagascar-notre-observateur-raconte

ou

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2009/02/10/les-malgaches-ne-voient-pas-d-issue-a-la-crise_1153218_3212.html

 

 

M. le Président Marc Ravalomanana                            Les Politiciens Importants de l'histore de Madagascar         Madagascar

 

La situation au present a Antananivaro

 

 

 

Les Sources

http://fr.wildmadagascar.org/histoire.html

http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/afrique/madagas.htm

http://www.madascope.com/histoire.html

http://www.madagascar-vision.com/histoire/

http://www.cosmovisions.com/ChronoMadagascar.htm

http://www.britannica.com/EBchecked/topic/355608/history-of-Madagascar

http://www.nytimes.com/1989/03/26/arts/antiques-madagascar-s-mysterious-artifacts.html?scp=1&sq=madagascar%20indonesia&st=cse

http://www.state.gov/r/pa/ei/bgn/5460.htm 

 http://www.notablebiographies.com/supp/Supplement-Mi-So/Ranavalona-I-Queen-of-Madagascar.html

http://blogcritics.org/books/article/book-review-female-caligula-ranavalona-the/

http://www.britannica.com/EBchecked/topic/490939/Ranavalona-I

 

Vous allez explorer l'histoire de Madagascar.

 

Avant vendredi, le 6 février, vous devez insérer au moins une image sur cette page; vous devez aussi écrire au moins 3 phrases en français sur l'histoire du pays, avec des liens hypertexte où nécessaire.

Avant vendredi, le 13 février, vous devez avoir écrit, au total,  au moins 6 phrases en français sur l'histoire du pays, avoir inséré au moins 2 liens sur des sites extérieurs, et contribué au moins 2 mots de vocabulaire à la liste centrale de vocabulaire pour le wiki.