groupe 3: L'Algérie: histoire

 

Président de la République : Abdelaziz Bouteflika

Premier Ministre : Ahmed Ouyahia

Population : 34.4 millions

Capitale : Alger

Langues Principales : l'arabe, le français, le berbère 

 

Avant la colonisation de l'Algérie: Avant que les Arabes aient conquis le nord d'Afrique au septième siècle, les berbères habitaient en Algérie. L'afflux des Arabes en Algérie a changé la langue maternelle de berbère à l'arabe. Les gens qui parlent berbère, les Berbères, sont un groupe de la minorité en Algérie et cette influence d'arabe a provoqué la formation des partis politiques berbères.

En 2001, ils ont demandé une reconnaissance de leur langue, leur culture et leurs politiques. Ces gens qui devraient lutter pour les droits, ils étaient les premiers habitants de l'Algérie. En fait, beaucoup d'Algériens ont un héritage berbère; la distinction entre les deux groupes est leur langage. Comme les Berbères, l'Algérie a une histoire difficile dans laquelle ce pays a enduré plusieurs événements. Regardez une vidéo de la culture berbère.

Une femme berbère typique:

La colonisation de l'Algérie et la conquête française: Pendant cette période, les Berbères étaient déjà remplacés par les Arabes. Ainsi, quand la France a conquis l'Algérie en 1830, beaucoup de la population était composée d’Algériens avec l'héritage arabe. La France a déclaré l'Algérie comme un département français, et elle a établi les frontières françaises. La France a régné sur l'Algérie, mais les musulmans ont gardé le droit de rester séparés. Ils ont gardé leurs coutumes.

L'indépendance de France: Après avoir lutté pendant huit ans, un groupe qui s'appelle le Front Libération National (FLN) venait de gagner l'indépendance du pays le 5 juillet 1962 et Ahmed Ben Bella a été élu le premier président de l'Algérie.

Une photo du drapeau de FLN:

La guerre civile: Un autre événement que l'Algérie a dû écraser est la guerre civile. La guerre civile en Algérie a commencé en 1992 et a terminé en 1999. Ce conflit entre les groupes de l'Islam et le gouvernement algérien a produit un numéro de morts incertains, mais très haut, entre 150 000 et 200 000. Même s'il y a plusieurs raisons pour lesquelles la guerre a commencé, on sait que la raison primaire était le désaccord avec l'introduction de la démocratie. Par la fin de la guerre, il y a eu beaucoup de la destruction: beaucoup de personnes sont forcées de quitter leurs maisons, l'économie s'est désagrégée, et le président, Mohamed Boudiaf, est assassiné. Vous pouvez voir une petite histoire chronologique de la guerre civile ici:  La guerre civile   

 le 12 octobre 1988: un exemple de la destruction a causé par la guerre civile:  

 

Le tourisme à l'Algérie est une expérience très historique. Si vous voulez visiter, celles-ci sont des sites historiques à voir :

 

Le Désert Sahara- Tassili n’Ajjer : au sud de l’Algérie, cette partie du désert compose un parc historique pour l’Algérie. La, on trouve l’art ancien des tribus Touareg. Les Touareg sont les guides pour les touristes qui visitent le désert pour faire du camping. Ici, vous pouvez voir un exemple d’un ordre du jour à Talissi n’Ajjer. 

 

Ghardaia: situé dans le désert aussi, cette ville est la capitale de la vallée du M’Zab. Connaît pour ses tapis et les dattes qu’on trouve a ses marchés, la ville est vaste et historique.

Pour voir un exemple des rues pleines des marchés, occupez vous de ce clip du film Aladdin:


 

Tiddis: Une ville des ruines romanes près de la ville de Constantine. Une description pris de cette site explique que « Tiddis occupe une pittoresque position fortifiée à l'entrée des gorges du Khreneg. La ressemblance avec le site de Constantine avait incité la population à lui donner le nom de Ksentina El Kdima (le vieux Constantine.) » La valeur historique de cette ville des ruines est immense, et les autres attractions de Constantine se trouve plus centralisés dans la ville.

 

Constantine : La Casbah D’Alger : la vieille cœur de la ville. 

      

 

 

 

Aussi intéressant que les villes, Il y existe de nombreuses musées à L’Algérie, les plus grands des quelles suivent :

Musée national des antiquités

Musée national Zabana

Musée national Cirta


 

 

 

 

 

Références:

http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/country_profiles/790556.stm

http://www.entv.dz/fr/index.php 

http://www.i-cias.com/e.o/algerian_civil_war.htm

http://www.cidcm.umd.edu/mar/assessment.asp?groupId=61501 

http://www.usfca.edu/fac-staff/webberm/algeria.htm 

http://www.lemonde.fr/web/module_chrono/0,11-0@2-3212,32-691961@51-689863,0.html 

http://www.inalco.fr/crb/pages_html/langue.htmhttp://www.inalco.fr/crb/pages_html/langue.htm

http://www.hinduonnet.com/fline/fl2124/images/20041203000806302.jpg 

http://www.cirtamuseum.org.dz/

http://www.mcc.gov.dz/Musees/musee_national_zabana_oran.htm

www.musee-antiquites.dz

http://algeriecasbah.afrikblog.com/

http://www.constantine.free.fr/LaVille/tiddis.htm

http://www.linternaute.com/voyager/unesco/afrique/algerie/mzab/mzab.shtml

http://flecouat.free.fr/Tassili/index.htm

http://flecouat.free.fr/Tassili/Touaregs.htm