Le président René Préval dit appuyer la décision du Conseil Électoral Provisoire (CEP) d'annuler les élections sénatoriales partielles dans le département du Plateau Central (Est), suite à des incidents violents enregistrés dans cette région.

René Préval est rentré hier au pays pour pouvoir prendre part au vote, Après avoir participé au cinquième sommet des Amériques.

« S'il y a des troubles dans une région, le CEP en tant qu'institution indépendante qui organise les élections, a pour devoir de prendre les mesures qui s'imposent, a précisé René Préval.

Interrogé sur le faible taux de participation constatée par les journalistes, le chef de l'État a fait savoir qu'il fallait attendre les résultats pour fixer le niveau de participation

« Le vote est un devoir civique mais n'est pas obligatoire », souligne à nouveau le président

Environ 4.5 millions d'électeurs étaient attendus aux urnes pour élire 12 des 30 sénateurs qui composent le sénat.

RD