Groupe 1: Le Sénégal : cuisine

 LA CUISINE DU SENEGAL

( super recettes sur la seconde page!!)

Même si la cuisine sénégalaise a des caractères communs avec celle d'Afrique de l'Ouest, sa

spécificité lui vient de l’influence des traditions culinaires

des pays qui l’ont colonisé, comme : l’Afrique du Nord, la Hollande, la France et le Portugal. La multiplicité de ses origines lui donne ses saveurs,

ses senteurs et ses couleurs bigarrées (couleurs de tons differents qui tranchent) si particulières.

 C’est avec des ingrédients simples que les Sénégalais nous proposent une gastronomie aussi variée que riche.

,                Aux repas, la Teranga (hospitalité) réunis toute la famille et les invités autour du bol, plat unique. Tout le monde s’y sert et mange avec la main droite en

formant une petite boulette. Pour les moins habiles il y a une petite cuillère appelée coudou.

 

Lorsqu’un un morceau est  trop gros, il est decoupe et distribuer  en petits bouts autour du plat.

La nourriture est  ainsi poussée devant les convives.

senegalais

 Repas senegalais

  LE POISSON, LES FRUITS DE MER, LES VIANDES, LESCEREALES

 

le repas est  cuisine dehors dans de grandes marmites  

 

 LES FRUITS ET LES LEGUMES, LES EPICES, LES BOISSONS. 

Les bases de la cuisine sont sensiblement les mêmes dans les différentes ethnies (mis à part le porc pour les musulmans).Les éléments principaux qui composent la cuisine sénégalaise sont : le riz, le mil, les épices et bien évidemment le poisson et  les fruits de mer.En effet de par sa situation géographique, les ressources halieutiques  ( Qui concerne la pêche, notamment la pêche en mer.) du Sénégal sont riches.La nature a doté ce pays de fleuves et de lacs prolifiques ( Qui se multiplie rapidement., riche )et les côtes poissonneuses ( Se dit d'un endroit qui abonde en poisson ) de l’océan Atlantiqueoffrent des pêches fructueuses. ( se dit d’une chose abondante, riche )Le Sénégal est l’un des plus grands consommateurs de poisson au monde :27 kg par personne et par an

 

Les poissons les plus appréciés et frequents :

 

 

 

Porteur de poisson sur la plage a l’arrivee des bateaux

 

Le plus populaire des poissons est le thiol Epinephelus haineux ou mérou bronzé,puis vient le mulet, la carpe rouge, la carangue, le thon, la sole, le barracuda, la lotte, le saint-pierre et l’espadon.Les poissons sont grillés, farcis, cuits au four, en sauce, ou à la braise ainsi qu’en papillotes dans des feuilles de bananier.Le  boudienne, le plat national à base de riz, de poisson et de légumes variés  Le poisson est aussi utilisé comme condiment (assaisonnement)le guedj. Il est alors séché, salé puis fermenté pour la conservation.

Les crustaces et coquillages:

 

Les huîtres sont consommées cuites dans une purée de tomates et d’oignons.Les crabes, araignées de mer, cigales de mer, poulpes, langoustes, gambas et  crevettes

sont mangés frits et relevés de piments.

 

 LES VIANDES

troupeau de chevres dans un village africain.

 

Les Sénégalais sont de grands consommateurs de volaille, essentiellement de poulet. Il est prisé (,aimer, apprécier, goûter) dans tout le payset accompagne de nombreux plats.On le cuisine avec des arachides, du gingembre, de la noix de coco ou des bananes vertes.Il est servi avec du maïs, des ignames, du manioc, des bananes plantains des patates douces ou de mil.La viande est davantage consommée a l’intérieur des terres.Peu utilisée par les plus pauvres, elle reste un met d’exception.Le mouton et la chèvre sont les viandes les plus consommées, le bœuf et l'agneau sont des produits plus onéreux. (cher, coûteux,)Voici quelques plats à base de viande parmi les plus célèbres dans la cuisine sénégalaise.

Le maffé :  (ou mafé)  c’est plat en sauce à la pâte d'arachide, au boeuf, mouton ou poulet  accompagné de riz

Le yassa :  Généralement cuisiné avec du poulet mariné dans une préparation d’oignons,de jus de citron verts, de vinaigre,d'huile et d'arachide, la viande est d’abord grillée au feu de bois, ensuite elle estcuite à feu doux dans la sauce de la marinade. Il est servi avec du riz.le yassa peut être prépare avec du mouton de la chèvre ou du poisson.

Poulet au yassa

Le bassi salté (ou céré bassi saleté).

 C’est un couscous de mil cuit avec des patates douces, des haricots blancs,du chou, accompagné de sauce tomate et servis avec des boulettes de mouton et des raisins secs.La viande de porc est uniquement mangée dans les communautés chrétiennes. La majorité de la population sénégalaise est musulmane (92 % environ) 

Le singe, le serpent et le phacochère

 sont le produit de chasse que l’on déguste lors des parties organisées, car ces viandes proviennent d’animaux protégés. Sur les étales des marchés, la viande est vendue découpée, en petits morceaux, car c’est ainsi qu’elle est cuite et présentée dans les plats.

 LES CEREALES

Au Sénégal et dans la plupart des autres pays africains, les céréales sont la première source de nourriture, en ville comme à la campagne.Le riz, céréale largement plébiscitée ( apprové par la majorité) dans la cuisine sénégalaise :Le riz cassé rond est produit en Casamance et au long du fleuve Sénégal. Cependant, les Sénégalais lui préfèrent le riz d’importation asiatique, long et parfumé, c’est toutefois un produit coûteux.

Le mil, une céréale bon marché :Ce que l’on appelle le mil est en fait du  millet perlé ou du sorgho  (ressemble au mais)

Ces céréales peuvent se manger en grain comme le riz, en sauce

avec de l’arachide ou cuites à la vapeur, en bouillie avec du lait,

pilées en graines (couscous), ou transformées en farine.

 le Fonio, céréale mythique de l’AfriqueLes graines de fonio sont servies avec des légumes, des épices et condiments.   Elles accompagnent les viandes et les poissons. E lles sont cuites en bouillie, en beignets et en soupe.Le manioc  est un arbusteLa racine de manioc est broyée en semoule et cuite à la vapeur. Elle accompagne souvent les poissons grillés ou les crustacés.

 Les fruit et les legumes

La tomate est le plus populaire des légumes. Elle est utilisée dans la majorité des plats, fraiche ou en conserve sous forme de concentré. Les choux, les oignons, les carottes et les aubergines,les pommes de terre, les choux fleurs, les patates douce sont également très présents dans les plats traditionnels.La salade, les poivrons et les poireaux sont plus cher donc moinsconsommés

Les gombos ou  :  Les racines d’ignames semblables à la pomme de de terre, préparées en soupe, purée ou friteLes niébés sont des petits haricots.Les feuilles de manioc sont également très populaireÀ la saison des pluies,les marchés foisonnent de fruits typiquement tropicaux :  les mangues jaunes ou vertes, les pastèques, les oranges, les mandarines, et pamplemousses, les citrons, ainsi que les bananes plantain, les papayes, les ananas, les goyaves, les noix de coco, et les arachides, pour ne citer qu’eux

.LES EPICES

La cuisine sénégalaise compte toute une palette très variée d’épices. La plus utilisée est  le piment  frais, séché ou en poudre. Le plus populaire des piments est  le pili-pili.L’ail, le basilic, le gingembre, le persil, la coriandre sont également largement représentés.Pour les soupes de poisson, c’est le safran, le curcuma. Pour les sauces les noyaux de mangue, la noix de muscade, l’anis, le clou de girofle.La canelle qui se cuisine dans des plats, indifferament, salés ou sucrés.Comme condiment, le poisson Guédjé, les crustacés le cambium, le tille mollusque, séché ou fumé au soleil.De nos jours, les cuisinières font un usage fréquent des cubes ou liquide Maggi. Cette marque porte le nom de « corrige madame ».

"Aujourd'hui les cuisinières Sénégalaises utilisent surtout les bouillons cubes, elles en abusent et en mettent partout ..."

LES BOISSONSLes Sénégalais apprécient tout particulièrement la bière :la plus consommée est la  « Gazelle ». Fabriquée à Dakar, elle est à base

 de mil et de sorgho

Le vin de palme fait avec le la sève de palmier fermenté est appelé « l'alcool du pauvre » .Les tisanes de kinkeliba sont réputée pour la digestion. Le bissap, boisson très prisée,est faite avec des feuilles d’ hibiscus sucrées, avec de la menthe ou de la fleur d’oranger. Le bissap a  des vertus laxatives.